BIBLIOGRAPHIE

Antonio Machado


 


Sur Antonio Machado


  • José MachadoÚltimas soledades del poeta Antonio Machado (Recuerdos de su hermano José), Santiago de Chile, 1958 [éd. polycopiée]; 2e éd. : Soria, Imprenta Provincial, 1971; 3e éd. : Madrid, Forma, 1977.
  • Jacques Issorel,  Últimos días en Collioure, 1939 / y otros estudios breves sobre Antonio Machado. Sevilla, Renacimiento, 2016 (Los cuatro vientos, 98). 221 p.,18 €.
    Les derniers jours du poète, à travers les récits de témoins directs, texte revisité et enrichi par l’auteur, de même que les 7 autres études qui composent ce livre, parmi lesquelles une analyse du dernier vers  écrit par le poète à Collioure (24 photos, dessins de G.Dunyach, Jordi, et de M.-Th. Fabre).
  • Monique Alonso, Antonio Tello –  Le chemin vers le dernier voyage / El caminar hacia el último viaje, Perpignan, Mare nostrum, 2004.
  • Ian Gibson, Ligero de equipaje. La vida de Antonio Machado, Madrid, Aguilar, 2006.
  • Bernard SeséAntonio Machado (1875-1939). El hombre, el poeta, el pensador, Madrid, Gredos, 1980.
  • Javier Muñoz Soro. «Despojos despojados. Los intentos de repatriación de los restos de Antonio Machado durante el franquismo». Cercles. Revista d’Història Cultural, 16/2013, pp. 123-145.
  • Adolfo M. FrancoLa Soria de Antonio Machado (document en PDF – University of Northern Iowa)

 


  Lire la poésie d’Antonio Machado


– MACHADO Antonio, Poesías completas, ed. de Manuel Alvar, Madrid, Espasa-Calpe, 1991 (Austral, A 33) [nombreuses rééditions].

– MACHADO, Antonio, Champs de Castille, précédé de Solitudes, Galeries et autres poèmes, et suivi de Poésies de la guerre, trad. de Sylvie Léger et Bernard Sesé, Paris, Gallimard, 1980 (Poésie, 144) [id.].

Antonio Machado : autoportrait du poète en jeune philanthrope par Paul Aubert (étude du poème Retrato)

– ISSOREL, Jacques, « Le dernier vers d’Antonio Machado », Machadianas, éd. de J. Issorel, Marges 12, Université de Perpignan, 1993, pp. 59-69.

– ISSOREL, Jacques, Collioure 1939. Les derniers jours d’Antonio Machado, suivi d’un choix de poèmes en hommage à Antonio Machado exilé, 4e édition revue et augmentée, Perpignan, Mare nostrum, 2013 [éd. bilingue français-espagnol].

– SESÉ, Bernard, Claves de Antonio Machado, Madrid, Espasa-Calpe, 1990.

– SIERRA BLAS, Verónica, « Palabras en el tiempo », Litterae Cœlestes, IV, Roma, 2012, pp. 211-223.

 


Sur la Retirada et les camps d’internement


– ANDÚJAR, Manuel, Saint Cyprien plage, campo de concentración, México, Cuadernos del destierro, 1942; Saint Cyprien plage, camp de concentration, introd., trad. et notes de Rose Duroux, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2003.

– BARBA, Serge, De la frontière aux barbelés. Les chemins de la Retirada, Canet (Pyr.-Orientales), Trabucaire, 2009.

– BARTOLI, Josep, La Retirada. Exode et exil des républicains d’Espagne, photographies de Georges Bartoli ; récit de Laurence Garcia, Arles-sur-Rhône, Actes Sud, 2009 [dessins du camp d’Argelès].

– CLAPERS, Josep Franch : Els diaris de Josep Franch Clapers, ed. de Pere Parramón Rubio, La Jonquera, Museu Memorial de l’Exili, 2009 [dessins du camp de Saint-Cyprien].

– R. GRANDO,  J. QUERALT, X. FEBRES, Vous avez la mémoire courte. 1939 : 500.000 républicains espagnols venus du Sud “indésirables” en Roussillon, Marcevol (Pyr.-Orientales), Éd. du Chiendent, 1981.

– R. GRANDO, J. QUERALT, X. FEBRES, Camps du mépris. Des chemins de l’exil à ceux de la résistance (1939-1945), Perpignan, Trabucaire, 1991.

– GRANDO, René, ¡Al campo ! Espagne 1939 Exode, Perpignan, Mare nostrum, 2006.

– MOROS, Manuel, Février 1939: la Retirada dans l’objectif de…, éd. d’Éric Forcada, Perpignan, Mare nostrum, 2009 [photographies ; éd. bilingue français-catalan].

– RABUS, Carl : Carl Rabus, empreintes du passé, dir. Stéphanie Misme, coord. Joëlle Ribas-Hebenstreit, textes de Clelia Segieth, Rosi Führer, Roland Krüppel et Serge Barba, Perpignan, Mare nostrum, 2011 [catalogue bilingue français-allemand de l’exposition de dessins du camp de Saint-Cyprien, Centre d’Art contemporain de Saint-Cyprien, avril-juin 2011].

– SICOT, Bernard (éd.), La littérature espagnole et les camps français d’internement (de 1939 à nos jours), Actes du colloque international « 70 años después » (Nanterre, 12-14 février 2009, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2010).

– SOUCHE, Madeleine, Le pasteur Vernier de Collioure. La Retirada et les camps. 1939-1944, préface de Serge Barba, Saint-Estève (Pyr.-Orientales), APHPO/ CREC, 2011.

– SUBIRATS, Josep : FORCADA, Éric, Josep Subirats. Périple d’un artiste du front aux camps de concentration et des bataillons disciplinaires aux baraquements miséreux de la Barcelone d’après-guerre (1936-1941), Perpignan, Mare nostrum, 2011 [catalogue bilingue français-catalan de l’exposition de dessins et gouaches des camps d’internement d’Argelès et du Barcarès, Musée Étienne Terrus, Elne, juin-novembre 2012].

– TUBAN, Grégory, Les séquestrés de Collioure. Un camp disciplinaire au Château royal en 1939, Perpignan, Mare nostrum, 2003.

– VALIENTE, Manolo (Manuel Pérez Valiente), Un « vilain rouge » dans le Sud de la France / Un « rojillo » en el Sur de Francia, suivi / seguido / de Sable et vent [Deuxième livre] / Arena y viento [Segundo libro], éd., introd. et notes de J. Issorel, Perpignan, Mare nostrum, 2009.

– VILLEGAS, Jean-Claude (éd.), Plages d’exil. Les camps de réfugiés espagnols en France, Dijon, Hispanistica 20, Université de Bourgogne, 1989.

– ––––– (éd.), Écrits d’exil. Barraca et Desde el RosellónAlbums d’art et de littérature. Argelès-sur-Mer 1939, coord. Michelle Ros, préface de Jean Sagnes, trad. Josette et Georges Colomer, Sète, Nouvelles Presses du Languedoc, 2077 [réédition des revues Barraca et Desde el Rosellón, réalisées par des réfugiés républicains espagnols, respectivement au camp d’Argelès et au château de Valmy. Reproduction en fac-similé de la collection complète].