PRIX INTERNATIONAL DE LITTERATURE

La création d’un Prix International de Littérature Antonio Machado fut à l’origine de la Fondation, dont le nom initial, d’ailleurs, et tel que mentionné dans ses statuts publiés au Journal officiel du 6 juillet 1978, était : « Fondation du Prix International de Littérature Antonio Machado ».

Dans ces mêmes statuts, le but de l’association est ainsi précisé : « Organiser le concours littéraire et nommer le jury qui, tous les deux ans, sera chargé de récompenser une œuvre écrite en espagnol, dans une langue hispanique ou en français (éditée ou inédite) qui réponde à la conception d’Antonio Machado devant les problèmes de la vie espagnole et universelle ».

Cependant, dès sa première édition, et en raison de la difficulté de composer un jury plurilingue, le concours se limita aux seules langues castillane et française et, assez rapidement, le « Prix de littérature » devint « Prix de poésie ».

En 2007, conformément à une décision du Conseil d’Administration de la Fondation, prise en 2005, le Prix connut un retour aux origines et fut de nouveau ouvert à tous les genres littéraires, et aussi à la langue catalane. En outre, il fut décidé qu’il serait désormais décerné chaque année et non plus tous les deux ans. À diverses reprises, la Fondation a assuré la publication de l’œuvre primée, avec le concours des éditions Cap Béar.

Le jury a toujours compté dans ses rangs des personnalités du monde littéraire de tout premier plan : Camilo José Cela, prix Nobel de littérature 1989, Aurora de Albornoz, Gabriel Celaya, Roger Garaudy, Emmanuel Robles, Claude Couffon. De 1990 à 2006, le jury a été présidé par Jacques Issorel (Université de Perpignan). Son actuelle présidente est Marie-Claire Zimmermann, professeur émérite à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris-IV).