Bernard Sesé, le premier lauréat du Prix de Littérature Antonio Machado est décédé

 

Bernard Sesé, professeur émérite de l’Université Paris X-Nanterre, est décédé le 6 novembre dernier, à l’âge de 91 ans. Grand hispaniste, il était, en particulier, l’auteur d’une très belle thèse sur Antonio Machado, traduite et publiée en Espagne (Antonio Machado, el hombre, el poeta, el pensador, Madrid, Gredos, 1980, 2 vol.).

C’est cette même thèse qui lui avait valu d’obtenir, en février 1979, le Prix Antonio Machado décerné par notre Fondation. Il lui avait été remis dans la salle à manger de l’hôtel Bougnol-Quintana, exceptionnellement ouverte pour cette occasion. Il était l’auteur, en collaboration avec Sylvie Sesé-Léger, son épouse, de la traduction de la poésie d’Antonio Machado (Poésies, Gallimard, 1973, rééditions récentes) et aussi de nombreuses traductions de grands auteurs espagnols (Calderón de la Barca, Fray Luis de León, Juan de la Cruz, José Zorrilla, Juan Ramón Jiménez, Federico García Lorca, Rafael Alberti et Pedro Salinas) et également de Fernando Pessoa.

On lui doit aussi, outre de nombreux articles sur la poésie espagnole, une remarquable série de Petite vie de… (Catherine de Sienne, Blaise Pascal, Jean de la Croix, Thérèse d’Avila, Saint Augustin, François de Sales, Teilhard de Chardin). Bernard Sesé était lui-même un poète, auteur de plusieurs recueils, tous publiés. Le dernier (Par inadvertance, Éd. La tête à l’envers) est venu confirmer en 2014 l’immensité de son talent de poète lyrique et la haute spiritualité de son inspiration. Il était membre correspondant de la Real Academia Española et commandeur de l’ordre d’Isabelle la Catholique.

Jacques Issorel