2012

Prix d’écriture des lycéens 2012

Cette année la Fondation a reçu 55 manuscrits, plus de 130 élèves de 6 établissements différents ont participé  au prix.

Les  5  établissements des P.O étaient : les lycées Jean Lurçat, Aristide Maillol, Pablo Picasso de Perpignan le lycée Déodat de Séverac de Céret et le lycée Rosa Luxemburg de Canet. De l’autre côté de la frontière le lycée Campclar de Tarragone a participé pour la 6ème année consécutive.
6 ans déjà qu’avec une équipe de professeurs des Pyrénées Orientales et de Tarragone nous mettons tout en œuvre pour que nos élèves  n’oublient pas que ce département porte dans son histoire celle des réfugies espagnols qui ont lutté contre la dictature pour tenter de sauver la démocratie.
Parmi ces exilés Antonio Machado était présent. Il a laissé sa vie à Collioure. Et pour maintenir la mémoire de ce grand poète et humaniste qui était aussi professeur de français en Espagne  ce prix a été crée. Il a été crée certes  pour que les jeunes n’oublient pas notre histoire récente mais également pour  les inciter à écrire et à lire .C’est une occasion pour eux de monter que cette  génération Facebook et de sms sait aussi utiliser la prose et les vers.
C e prix existe pour que les jeunes osent écrire car l’écriture n’est pas figée, l’écriture est un lieu de liberté et de création.

Avec l’aide de quelques photos nous allons vous présenter le déroulement de ce Prix 2012.

Cette année M. Rallo Proviseur du lycée Pablo Picasso à Perpignan a accueilli dans son établissement le vote 2012 du Prix d’écriture des lycéens de la Fondation.

Les personnalités qui nous ont soutenu cette année étaient de gauche à droite
–  M .Fontes Proviseur  du lycée Jean Lurçat de Perpignan
– Mme Viala du lycée Rosa Luxemburg de Canet
– M. Rallo proviseur de lycée P.Picasso où ce vote a eu  lieu
– Mme Aigle Proviseure du lycée A.Maillol,
– M. Moly Maire de Collioure et président d’honneur de la Fondation
– M.Martinez, sécrétaire de la Fondation
– Mme Van Grunderbeeck inspectrice d’espagnol de l’académie de Montpellier qui depuis l’origine de ce Prix a toujours apporté  son appui et son aide.
– Mmes Arcas-Jorda et Santa-Garcia co-fondatrices du Prix d’écriture des lycéens de la Fondation.
Sur l’écran apparaît le tableau récapitulatif des points attribués par chaque membre du jury.

Avant le vote une vidéo a retracé  la vie  d’Antonio Machado depuis ses débuts d’écrivain jusqu’à sa mort à Collioure.

Le vote du jury élèves. Chaque établissement  distribue  10 points. Un élève porte-paroles exprime donne le résultat de son établissement  en l’argumentant en espagnol ou en français. Ici un élève de Campclar  prend la parole.

Este año los tres galardonados fueron :
1ère Prix  Clémence DIMON 1 er Euro  du lycée Jean Lurçat avec un texte très émouvant en français et en espagnol qui s’intitule le Monstre.  Ce poème exprime de façon saisissante la douleur et la souffrance. Le lecteur  immédiatement pris à témoin ne se sent libéré que dans les derniers vers.
2ème  Rachel BOOTH en 1er Euro du lycée Jean Lurçat qui a écrit en français et en espagnol un des  poèmes  évoque la douleur et la souffrance d’un enfant juif durant la 2e guerre mondiale alors qu’un autre peint avec des mots la beauté de notre planète.
Et le jury a eu du mal à départager le 3ème prix puisque 3 candidats ont obtenu le même nombre de voix :
-Mohamed Ali ZITOUNI en 1er STG du lycée Aristide Maillol qui a exclusivement écrit en espagnol des poèmes sur les deux thèmes éternels de l’amour et de la mort.
-Señorita Lucia Goraiz 2ed de bachillerato del Instituto de Campclar de Tarragona avec un texte en espagnol qui est un hymne aux mères et à sa mère en particulier
– Cassandre Rouvroy en 1ere Euro du lycée J. Lurçat de Perpignan a écrit en français et en espagnol sur le passé, l’absence et la douleur qu’elle engendre.

A la fin du vote M. Moly a félicité tous les participants : ceux qui ont écrit et  les membres du jury. Il les a également invité à maintenir vivante la mémoire d’Antonio Machado  ainsi que ses idées humanistes et républicaines.


Mohamed Ali ZITOUNI  remercie la Fondation lors de la remise du Prix à Colliioure le 19 février 2012. Autour de lui Mme Valérie Laudié , M.Miguel  Martinez, M. Nicolas Pardo ,  M.Michel Moly,  M .Guy Llobet,et Mme Joëlle Santa-Garcia.


La matinée à Collioure s’est achevée par le dépôt de la gerbe sur la tombe d’Antonio Machado par un lycéen Tristan Garcia entouré de M.Llobet , Président de la Fondation Antonio Machado et M. Michel Moly, Maire de Collioure. Cette photo est le témoignage du lien intergénérationnel qui existe autour du poète Antonio Machado.


La tombe fleurie d’Antonio Machado au cimetière de Collioure le 19 février 2012.